Le LIVRE d'OR

< Ajouter un message
Suite du livre d'or >

 

malaval- joseph.malaval@wanadoo.fr
08-03-2002 15:46:31
La récente catastrophe du Koursk m'a rappelé celles de la Minerve et de l'Eurydice, et aussi un poème que m'avait lu la poétesse bourguignonne Gaby Mag, et que j'avais jadis enregistré sur bande. Je viens de retrouver cet enregistrement. Plus de trente années ont passé, le poète a disparu, mais sa voix retrouvée peut encore transmettre son émotion aux parents et amis des disparus. Je vous envoie donc ce poème, qui a sa place dans ce Livre d'or. J.M.


HOMMAGE A L'EURYDICE
Cinquante sept marins formaient son équipage
Frère de la Minerve au tragique destin,
L'Euridice à son tour voit son dernier matin.
La mer sonne le glas de l'ultime voyage
Et nous croyons ouïr dans la sourde rumeur
Le berçant de ses flots ainsi qu'une prière
Le cri du désespoir des épouses, des mères,
Des pauvres orphelins l'écho de la douleur.
Il est au fil des jours des heures cruciales
Où tout sombre à jamais dans un gouffre sans fond,
Emportant tout espoir, et le chagrin profond
A grand-peine à poursuivre une autre filiale.
Le coeur de tout un Monde essaiera de venir
Adoucir tant de peine.
A vous, marins stoïques
Au valeureux courage, à la voix héroïque,
Notre hommage s'adresse en pieux souvenir.
Gaby Mag

spagnol lionel- Sglio@aol.com
06-03-2002 22:22:20
L'esprit sous-marinier est unique j'ai navigué sur les types narval agosta et rubis (13 patrouilles)civil depuis 11 ans mes meilleurs amis sont des sous-mariniers des vrais ce qui ont navigué sur des classiques et qui ont connus la bannette chaude.

François Porée- francois.poree@wanadoo.fr
05-03-2002 07:28:09
C'est avec "les boules" que je viens de visiter ce site.Moi-même ancien quartier-maître sur la Daphné ( 1962-1964) puis sur la Junon (1964-1966),j'ai retrouvé les noms de jeunes hommes que j'ai connus et une foule de souvenirs,pas forcément tous heureux,des moments passés avec eux, tant qu'embarqué sur la Daphné que ceux passés à la 1ère ESM à Toulon. Les années passent mais ces instants restent à jamais gravés dans ma mémoire et il m'arrive encore, trente-six ans après,de rêver de cette période de ma vie. N'oublions pas que la camaraderie existant à bord de ces bâtiments est exceptionnelle et bien difficile à retrouver dans d'autres lieux. Félicitations pour toutes ces pages évocatrices pour tous les ancien sous-mariniers à qui j'adresse mes amitiés.

Boyer François- boyer_francois@yahoo.fr
02-03-2002 11:22:33
Ami d'enfance d'Erwan Daniel, un des fils d'Yves Daniel, maitre électricien disparu sur l'Eurydice, je tiens ici à témoigner mon affection et mon profond respect à tous les marins. J'aurais aimé que nos pères se rencontrent.

Jean Paul Krintz- jeanpaul.krintz@wanadoo.fr
28-02-2002 00:20:17
Plusieurs fois, je viens rejoindre sur le site mes compagnons disparus. Il est trés dur pour moi de reparler de cette époque car elle est à jamais gravée dans ma mémoire. J'avais 23 ans le jour du drame, le reste n'appartient qu'à moi et à mes camarades restés au fond. Si quelques personnes de la famille des disparus veulent me joindre, j'espère que je pourrai peut-être les aider dans d'éventuelles recherches, malgré que le temps efface parfois la mémoire, parfois la vie. Je suis et resterai toujours sous-marinier cette maison étant ma seule grande famille. Coordiale poignée de main à vous tous (sam le gouelle). Jean paul KRINTZ QM1 mécanicien rescapé de la catastrophe du 28/01/1968

CF(R) Michel BILBAO- michel.bilbao@wanadoo.fr
24-02-2002 10:36:39
Que d'émotion en découvrant ce site (par hasard en cherchant des photos). Il faut le conserver, c'est important. Je me souviens très bien de ces jours tragiques, en 1968 pour la disparition de la Minerve, j'étais à Mers el Kebir, sur le LST Odet et je me souviens que nous voulions nous joindre aux recherches, avec un sondeur (!!!). Pour l'Eurydice j'étais sur l'Arromanches et nous avons catapulté mon camarade de quart le second-maitre Mecan Popieul, dont le frère était sur le sous-marin. J'ai rejoint les forces sous-marines en 1973 à 1988, comme chef mécanicien. Galatée, Daphné, Rubis (7ans)Bleu et Rouge. "Civil" depuis 1993, comme beaucoup l'ont écrit dans ce livre d'or, on reste toujours sous-marinier. Encore merci

Philippe Marcelli- phfrpa@hotmail.com
05-02-2002 10:26:21
Bonjour, Je ne suis pas sous-marinier, mais je me souviens étant petit du drame de "la minerve", je voulais simplement dire que j'ai une grande admiration pour ces hommes, et votre site leur rend un vibrant hommage. Bravo à eux tous et à vous pour votre énorme travail. bonne continuation.

YVES TROY-ytroy@ficep-france.fr
04-02-2002 20:36:23
Je suis un ancien sous marinier (de 1965 à 1970). J'ai navigué tout d'abord sur le Rolland Morillot puis sur la Doris pour terminer comme instructeur à la BSM de Toulon. J'étais donc présent pendant la disparition de la Minerve et de l'Eurydice et nous avons à l'époque été très choqués de la disparition de nos copains...J'ai vécu deux accidents sur la Doris: une explosion d'une nouvelle batterie Varta alors que nous étions en plongée et une collision avec un pétrolier Russe entre la Grece et la Crête. Si des anciens de cette époque me reconnaissent, merci de contacter sur mon e mail.

Etienne CRASTO- etienne_papa@yahoo.com
22-01-2002 22:16:46
Marsouin,Requin,Dauphin,Espadon,Morse,Lapraya......de Lorient a chez les "moco"....Cette vie et ses souvenirs qui nous a appris a etre ce que nous sommes aujourd hui....Salut a "bernu","la pich","toto","fifi",.......et un grand merci pour ce site.

Serge CHABANY- planning@ginhoux.com
12-01-2002 15:49:42
Mes meilleurs voeux à tous les sous mariniers .Toutes mes félicitations pour votre site que je parcours régulièrement. Embarqué sur La DAPHNE de 72 à 77 comme mécano,j'ai pu grace à votre site retrouver d'anciens camarades de plongée que j'avais perdu de vue depuis cette époque dont je garde de trés bon souvenirs malgré la dureté de ce métier. L'album photos m'a également permis de revoir notre ami GALAND toujours plein d'humour ainsi que FOFO (Fogliani A. )toujours très zen et puis plein d'autres dont je ne me souviens plus des noms. Continuer à nous passionner et longue vie à "notre" site.

WEGMANN Michel- wegmann.michel@wanadoo.fr
26-12-2001 10:18:23
Que de souvenirs je suis un ancien sous-mariniers de 1961 à 1976 j'ai participé avec mes camarades de l'époque sur l'Ariane aux recherches de nos amis et compagnons. Sur la MINERVE j'avais mon meilleur copain le second maître électricien Allix encore aujourd'hui j'ai les larmes aux yeux en pensant à toutes nos plongées communes sur nos bon vieux sous marins. Cette époque de ma vie fut la plus belle mais aussi la plus dure car nombre de mes amis sont morts. Merci à vous d'avoir réaliser un monument à la mémoire de nos camarades disparus. Un petit mot aux journalistes éventuels qui visiteraient ce site: "Dans ce genre de catastrophe arrêtez de dire des Conneries entourez vous de gens compétent avant de donner des infos (Voir le triste tragédie du Koursk). Encore merci pour ce remarquable travail de mémoire.

knecht stephane- s.knecht@caramail.com
19-12-2001 10:38:03
Tout simplement félicitations pour ce superbe site. J'ai appris l'existence de cette disparition par mon pére. Un de ces amis etait dans la minerve lors de sa derniere plongéé. Bonne continuation....

Serge Pisano- serge.pisano@pandora.be
07-12-2001 19:49:53
QM1 electricien, embarqué sur la Junon (dec 1972), puis la Doris (jan 1974) et enfin la Daphné (Jul 1975), je salue tous les sous-mariniers , ceux qui m'ont connu, et ceux qui sont encore aujourd'hui et pour toujours mes amis ; Alain Fogliani "fofo", Pierre Revire, Jo Gatel, et quelques autres...Merci pour ce beau site.

Patrick Barbot- patbarbot@aol.com
04-12-2001 15:10:53
Bravo pour le site. Sous marinier et fier de l'avoir été de 1975 à 1990, ( Morse/Narval/Espadon/Re Morse et Sirène pour finir ). Toutes mes heures de plongée aux sous marins classiques. Quelle famille que la notre les gars! Que de bons souvenirs! Voilà maintenant un peu plus de dix ans que j'ai quitté les sous marins et l'ambiance qui était la notre. Pendant ces années je n'ai rencontré que des mecs supers, que des équipages complices et soudés. J'aimerais contacter des anciens de l'époque, A bientôt. Patrick.

Ampen Gérard- amangreg@club internet.fr
29-11-2001 18:56:46
Je viens de découvrir ce site et suis trés ému car mon frére de 18 ans était à bord de la Minerve .j'ai personnellement participé aux recherche car j'étais opérateur radio à la base sous marine de Toulon.Etant donné l'attitude de la marine à cette époque ainsi que pour la cérémonie d'anniversaire en 1988 à Toulon je suis persuadé qu'il s'agit d'un secret d'état. Un grand bonjour et un grand merci à tous ceux qui n'oublient pas les marins de la minerve. Je serais trés heureux d'avoir des nouvelles de menbres proches des famille des disparu.Merci encore à bientot.

DEZETTER Jacques- jacques.dezetter@wanadoo.fr
http://perso.wanadoo.fr/jacques.dezetter
19-11-2001 00:59:28
engagé en 1963, j'étais avec Labreuille Second maitre miasm à la sortie du cours j'avais le choix soit que j'embarque sur l'Eurydice, ou que Labreuille prenne la place! lui l'a prit, (son malheur)!moi j'ai embarqué en surface, et nous faisions des exercices ensemble batiments contre sous marins lors de la disparition du S.M.j'étais chargé de lancer les grenades o.f. pour signaler notre présence en surface attendant leur signe de réponse.en vain... venez visiter mon site je traite une page web sur la Marine Nationale,

Rajalu de Miaoulis Catherine- cardemiaou@aol.com
11-11-2001 17:55:10
Ce site est complet,clair et, malgré le sujet,digne et pudique: un vrai site de sous-mariniers... Au début de mon adolescence j'ai été fascinée par les sous-marins. Cette fascination ne m'a pas quittée depuis. J'ai appris par mes nombreuses lectures sur le sujet à estimer les sous-mariniers: si les tragédies récentes ont concerné des sous-mariniers étrangers, elles ne m'en ont pas moins touchée, comme bien d'autres j'imagine. N'appartenant pas(et pour cause...) à ce monde, la seule chose que je puisse faire c'est de témoigner (bien que ce ne soit pas très "tendance"...) de ma fierté et de ma solidarité, en tant que française, envers mes compatriotes sous-mariniers et de mon estime pour tous les autres. Continuez, monsieur, à rendre hommage ainsi à votre père et à tous ses camarades.

P. BERTHIER- piermat@peoplepc.fr
17-10-2001 21:48:51
En 1963 ou 1964 ?, j'ai eu le plaisir de visiter LA MINERVE alors en cale séche à Toulon, à l'époque j'étais simple matelot Electricien à bord du CAA DE GRASSE.(EVDA 1963). Ce soir là le planton de garde nous ayant autorisé avec un collégue de visiter le sous marin ,je me souviens trés bien de cette visite. J'ai vraiment eu un choc quelques années plus tard quand en lisant un quotidien j'ai appris cette disparition tragique. Depuis j'ai toujours été fasciné par le monde des sous marins. Merci pour ce site, qui permets de se remémorer la mémoire des disparus , avec le souvenir d'un passage dans la marine ou nous avons pu rencontrer un autre monde.

KERBOUL NORBERT- monsieurspock2@wanadoo.fr
04-10-2001 17:16:58
bien le site j'ai navigué avec toi seraff sur la Psyché bien content d'avoir revu pitchoune en photo . J'ai aussi quelques photos. Salut aux anciens de Morse de la Psyché et de la Sirene.

Françoise-
26-09-2001 13:50:05
C'est en cherchant un site sur la plongée sous-marine, que le hasard m'a dirigé vers votre splendide hommage. J'avais 10 ans à l'époque, rêvais de voir un jour la mer, et la tragédie du Minerve ( entendu à la radio ) m'avait profondément marquée. Grace à vous j'en sais à présent un peu plus et compatis à ces tragédies... Depuis j'ai enfin vu la mer et m'y adonne - via la plongée- le plus souvent possible et très fréquemment au large de ... Saint-Mandrier. J'y aurai à présent une pensée plus qu'émue.

LAHITTE Patrick- lahittemp@aol.com
25-09-2001 23:58:54
Sous-marinier de 1968 à 1988, des 400T aux 800T puis aux SNLE en tant que radio, c'est toujours avec émotion que je retrouve la Sous-Marinade sur ce site.J'y revis avec fierté des moments inoubliables et je salue avec le plus grand respect ceux qui nous ont quittés, perdus en mer.

Gérard HAMM- gerardhammg@aol.com
25-09-2001 17:22:15
C'est seulement aujoud'hui que j'ai découvert ce site fabuleux et émouvant.J'ai embarqué sur la Minerve alors qu'il était en construction aux chantiers Dubigeon,je devais être le 5eme ou le 6eme à rallier la Minerve. J'étais un jeune QM DSM,nous étions logés un vieux bateau: le Télémaque qui gîtait toutes les nuits. J'ai fait tous les essais et pour être admis au service actif,nous avons fait une "croisière" au delà du cercle polaire pour tester la réaction au froid du sous marin,après nous sommes allés à Bergen (votre photo sous la neige)ensuite à Goteborg et retour à Cherbourg.quelques jours après départ pour Brest pour subir une démagnétisation et départ pour Toulon notre affectation définitive. La Minerve est le seul de la série à avoir subi des grenadages réels au large du Brusc,pour tester la résistance du sous marin,il y a eu des dégats importants mais pas de voie d'eau.J'ai navigué 7000 heures sous l'eau et je ne me suis jamais senti en insécurité. Je vais régulièrement me recueillir devant la stèle des sous mariniers disparus en mer,au Mourillon à Toulon. J'ai perdu une vingtaine de frères ce 28 janvier 1968. Encore merci pour ce site émouvant et dédié aux sous mariniers.

Yannick Ginguené- yannickgin@videotron.ca
22-09-2001 03:34:52
Merci pour ce site c'est très émouvant de lire tous ces messages de solidarités.J'etais moi même dans la marine sur le Colbert,et nous etions sortis en mer afin d'effectuer une cérémonie a la mémoire des disparus lors du naufrage de "LA MINERVE". C'etait très émouvant de vivre cela surtout a 19 ans. Je me rappelerait toute ma vie de ces moment là.

Guegaden- lilianeguegaden@hotmail.com
14-09-2001 19:25:57
je viens de lire quelques commentaires sur les sous mariniers c'est émouvant moi j'ai deux frères en poste un à Brest à Toulon ils sont toujours très discrets mais nous savons qu'il a quelques incidents parfois. Ne pas oublier il y a moins de 10 ans l'accident de l'EMERAUDE à Toulon une partie de l'équipage avec le commandant sont décédés un ami venait de débarquer peut de temps avant pour une autre affectation il à pleuré des jours et des jours ses côpains Pour mes frères ils sont fières de leurs carrières depuis tous jeunes ils voulaient être Militaire pour la Marine comme papa .Puisse que jamais pareil trajédie ne revienne C'est si beau ce métier.

LEPETIT Dominique- dom.lepetit@wanadoo.fr
http://perso.wanadoo.fr/lannenec/marine.htm
09-09-2001 20:08:20
Bravo pour votre site clair et sobre : traiter un sujet si douloureux n'est pas chose facile… même plus de trente ans après. La lecture de ce site a fait ressurgir de ma mémoire les 17 années passées à bord ou au contact direct des bateaux noirs. Ancien sous-marinier, je totalise plus de 20 000 heures de plongée. J'ai eu la chance de faire presque toute ma carrière sur les sous-marins classiques : NARVAL, AGOSTA et DAPHNÉ. Des souvenirs encrés au fond de ma mémoire que rien ne pourra faire disparaître, même si je n'en parle que très rarement. Merci pour ce superbe hommage rendu à nos frères sous-mariniers disparus avec la MINERVE et l'EURYDICE… mais n'oublions pas que dix autres membres ont péris, en 1994, sur l'ÉMERAUDE lors d'un tragique accident. Je suis fier d'avoir appartenu à cette grande famille tellement bien définie dans la poignante Allocution prononcée par François LÉOTARD, alors Ministre de la Défense : http://perso.wanadoo.fr/hommage.htm

Rémy MORELLE- Remymorelle@aol.com
03-09-2001 21:53:10
C'est avec émotion que j'ai fait au hasard une recherche sur "Eurydice"... Quelle surprise de voir que quelqu'un s'en occupé et que mon copain Jean-Pierre GODEFROY resté au fond se trouve en photo sur le site. C'était un super camarade et je peux affirmer que j'ai parlé de lui à des dizaines de personnes, ainsi qu'à mes enfants, pour ne pas oublier cette tragédie qui nous a tous "déchirés". Que sa famille soit assurée que pour 1 lecteur surfant sur le Web, c'est cent autres qui ont le même intérêt de mémoire mais qui ne se signalent pas. Salut mon copain. Rémy

meillon bernard- bernard.meillon@wanadoo.fr
03-09-2001 20:01:58
Beaucoup d'émotion à la vue de ce site découvert un peu par hasard.A l'époque,simple matelot appelé du contigent j'étais en formation (opérateur radar) au G.E.Détecteurs de Porquerolle ou nous avions appris la triste nouvelle ,nous restons à jamais solidaires des camarades disparus en perpétuant leur souvenir et en espérant que l'on puisse enfin découvrir la vérité.

EUZEN Alain- alaineuzen@wanadoo.fr
02-09-2001 18:36:24
Formidable site découvert parce que ma femme travaille avec la fille d'un ds disparus de la Minerve. Nous avons souhaité, comme elle ne dispose par d'Internet, visiter, flâner sur le site qui est magnifique et émouvant. j'en mesure les douleurs car mon père , volant dans l'Aéronavale plus de 20 ans a eu 8 accidents et a échappé au 9 è où tout son équipage est mort avec ses meilleurs amis (absent pour raisons de service : 25F Atlantic 4 février 1970 Lann Bihoué) et que mon grand - père a été sous - marinier entre les deux guerres dans des conditions difficiles). Continuez sur cet effort énorme de mémoire et d'héroïsme quotidien ALAIN

VIAL Numa- numavial@club-internet.fr
http://perso.club-internet.fr/numavial
01-09-2001 15:58:22
Site très bien documenté, très interessant à consulter en dépit de la tristesse du sujet. Ca remue des souvenirs, bons et mauvais, j'étais à l'époque du naufrage chef du service technique du GERS. Les moyens de recherche et de sauvetage dont nous disposions alors étaient dérisoires mais nous étions un groupe de jeunes officiers qui avions des idées sur l'orientation de la recherche et la conception du matériel. J'ai été en 1961 le dernier chef du Mille et ai fait mes premières armes sur l'Espadon à son admission au service actif. J'étais à Tahiti sur le Jauréguiberry lors du naufrage de l'Euridyce. Nous l'avons appris de la bouche du Cdt en Sd lors de l'assemblée du matin. Je me souviens encore de ma tristesse et de mon ecoeurement.

POULIN Henry- henry.poulin@libertysurf.fr
31-08-2001 12:19:05
Ancien sous-marinier QM1 Détecteur sous-marin 1965-1971 je recherche des camarades : AMAZONE, DORIS, JUNON. Des pensées pour nos amis...

DOREMUS BRUNO- doremusbruno@aol.com
27-08-2001 22:11:49
Un grand merci pour la présentation de ce site. J'ai personnellement navigué 1 an et demi sur le sous-marin PSYCHE peu avant son retrait du service actif. Ce site est très bien documenté et permet à ceux qui ne connaissent pas le monde silencieux de s'en faire une opinion. Bonne continuation et encore merci. Bruno DOREMUS

Jacques RENAUD- j.renaud@chu-nancy.fr
20-08-2001 15:24:55
Excellent site qui, malheureusement, me rappelle ces tristes journées lorsque j'étais moi même marin à l'époque de ces tragédies Minerve et Eurydice QM mécano 056522051

terrusse jean claude- cordon06@hotmail.com
18-08-2001 22:00:05
Feélicitation pour votre cite, merci pour toutes ces émotion , une pensée au famille, une pensé aux hommes continuez SVP

Serge PLANAZ- serge@galactica.it
10-08-2001 11:22:57
J'étais enfant l'hors de la tragedie de la Minerve et encore maintenent il m'arrive de penser au hommes qui ont vecu ce drame, ce qui d'ailleur m'a fait trouver Votre site. Il est vraiment très bien conçu, respectueu et on y voit l'amour pour la mer et pour le gens de mer.

Belley, Serge- serge_belley@hotmail.com
25-07-2001 16:16:58
Quel site formidable dédié aux sous-mariniers, a ces hommes téméraires et braves J,en suis très émus. En tant que marin retraité de la Marine Canadienne c'est avec le plus grand respect que je m'incline devant ces hérots des profondeurs qui mettent constamment leur vie en danger au service de leur Pays. Salutation à vous tous Sous-Mariniers. Serge Belley CD, Maitre 2e Classe 24 juillet 2001

Tachon Jean-Pierre- jean-pierre.tachon@meurthe-et-moselle.pref.gouv.fr
25-07-2001 10:50:56
Surfacier à l'époque, j'ai participé aux recherches de la Minerve sur l'escorteur côtier le Frondeur. Merci de ce site et de continuer ainsi le souvenir de nos camarades marins.

dorneanu laurent- severine.laurent5@.fr
21-07-2001 23:24:58
Je suis un passionné du monde des sous-marins et en parcourant ce site, je suis très emu. Je n'ai que 29 ans, mais depuis mon enfance je m'intéresse à ces loups de mer si mystérieux. Bravo pour ce site très bien expliqué. Un grand hommage à tous les sous-mariniers !

LANDELLE- Bernard.LANDELLE@wanadoo.fr
21-07-2001 00:59:54
Toutes mes félicitations pour ce site remarquable que j'ai découvert grace à un ancien sous marinier que je viens de rencontrer, et qui a eu l'excellente idée de me le conseiller . La qualité, la précision, et la quantité des informations livrées avec rigueur sur ces drames, et le monde des sous marins m'ont retenu sur la consultation de ces pages pendant près de 2 heures. Qu'il soit complètement néophite, ou qu'il soit plus averti, chacun peut y découvrir, imaginer, ou retrouver ce qui fait que le monde des sous mariniers est à nul autre pareil. Mais par dessus tout, je voudrai souligner que les sentiments qui dominent lorsque l'on parcourt ces pages, c'est une immense émotion, un profond respect, et une très grande reconnaissance envers tous ceux qui ont eu une certaine idée de la vie, et ont sacrifié la leur. Entré aux mousses en 1974, je me souviens qu'à cette époque les drames de la Minerve, et de l'Eurydice étaient très présents dans les esprits. Plus tard, alors que je naviguais aux SNLE, j'écoutais avec admiration et envie ceux de mes camarades qui avaient eu ce que je considère être une chance de naviguer sur les 400T, 800T, ou agosta, raconter la vie à bord de ces bâtiments. Ce site et son livre d'or montrent que l'on ne devient pas sous marinier par hasard, et qu'on le reste jusqu'à la fin de ses jours. La richesse de cette aventure humaine a définitivement marqué nos esprits . Une nouvelle fois bravo pour ce site, continuez à l'entretenir et à l'enrichir pour faire vivre la mémoire de ceux qui nous ont précédé.J'y reviendrai, et le conseillerai.

VENET- venet.ogier@libertysurf.fr
18-07-2001 21:56:05
J'étais à la BSM de toulon en 1997 en tant qu'appelé du contigent, j'ai travaillé sur la psyché et fait parti de la garde d'honneur qui était allée rendre hommage, cette année là, à ces hommes disparus dans l'acomplisssement de leur devoir.Je me joins donc à vous pour leur rendre hommage une fois de plus, ils le méritent. Aujourd'hui je suis sur une cible... Et bravo pour ce site!

Huet Jean Yves- jyhuet.ja.vitre@voila.fr
11-07-2001 15:38:04
mat 056323126 J'etais au cours de quartier Maitre DEASM à cette époque que de souvenirs sur ce site tous ces copains méritaient que l'on se souvienne d'eux j'ai fait mes 15 ans et j'aimerais retrouver des copains salut et à bientot j'espère

MULLER Karl- kamuller@euriware.fr
06-07-2001 17:55:20
Quelle joie, quelle émotion, quel plaisi, quelle peine. C'est tout cela que ce site m'inspire, la JOIE de retrouver l'esprit SM et de constater qu'il n'est par mort et encore porté par les jeunes. L'EMOTION de retrouver des visages familiers des équipages disparus; ils étaient dans ma mémoire mais leur visage s'était estompé. Le PLAISIR de constater que les valeur qui nous faisaient "fonctionner" à l'époque existent toujours ce qui me redonne un peu d'espoir pour ce pays que nous avons servi et que nous continuons à servir dans le civil. La PEINE, celle des camarades perdus en mer, celle qu'éprouvent sans doute les familles malgre le temps qui passe. J'aime votre site, même si parfois il me fait venir de l'humidité dans les yeux, j'ai l'impression que les copains ne sont pas loin, ils vivent ici dans ce monument à la mémoire et aux camarades d'autrefois; il sent bon le mazout et la sueur..... Gardez le vivant pour ceux qui sont partis. QM1 TIM ASTREE, ARETHUSE, GALTEE (sub), FLORE avec LV COATANEA.

Philippe SERAFFON- PHILIPPE.SERAFFON@wanadoo.fr
27-06-2001 13:55:30
je profite de la présence de site, trés bien documenté, pour faire un petit signe d'amitiés a tous les anciens du S.M ESPADON, du S.M PSYCHE, de l'ESMAT, du S.M LE TERRIBLE, du S.M INFLEXIBLE et de la FOST.

Gilles C. Brunon- ingenierie.cgm@sympatico.ca
http://www.makisoft.net/ingenierie-cgm/
31-05-2001 04:36:50
Quel formidable réalisation que ce site!. Non seulement l’œuvre d’un homme désireux de partager son patrimoine de souvenirs mais aussi la grandeur de permettre à d’autre frères d’armes d’y laisser parler les leurs. Entré au seins des forces en 1978 je n'ai évidemment pas eu l’honneur de rencontrer les disparus de la Minerve et de l’Eurydice mais tout au long de mon séjour aux sous-marin leur souvenir a été présent, entretenu par les plus anciens.
Ces souvenirs... Je les croyais perdu, enfouis sous la poussière déposé par le temps, effacé à force de se convaincre que regarder en arrière ne peu que retarder notre marche en avant. Erreur ! c’est ce que nous avons vécu, nous, ancien sous marinier qui nous permet d’être aujourd’hui ce que nous sommes, volonté forgée dans l’acier HLES trempée à l’eau de mer. La mémoire est une faculté qui oublie... Honneur, Valeur, Patrie et Discipline, ces valeurs qui ont encadré nos vingt ans régissent encore nos vies ... Respect, Fiabilité, Communauté et Organisation.
Fier d’avoir pendant quelques années fait partie de cette élite où il est important de savoir boire et chanter, je suis soulagé de constater que je ne suis pas le seul à avoir garder son cœur de sous marinier.

Ludovic- Ludo.94@wanadoo.fr
30-05-2001 10:26:07
bonjour quelqu'un a-t'il connu mon frere Edmond Rabussier Alias (P'tit Bus)Disparu sur la Minerve Merci

J-Marc PELABON- famille.pepel@wanadoo.fr
10-05-2001 16:18:05
J'ai servi les forces sous-marines de 79 à 94 (Narval, Dauphin, Morse, Vénus, Ouessant et instructeur sous-marinier)et je suis parti dans le civil en 94. Je n'ai pas connu ce site par l'actualité mais parce que de temps en temps j'ai le "blues" de cet époque et pour la 1ère fois depuis 94 je fais une démarche me rapprochant de ce milieu extraordinaire, moi qui avant de partir ne précher que par le civil. Ce qui me manque le plus c'est les quelques types formidables que j'ai rencontré au cours de ces 16 années et les crises de fou-rires pendant ma carrière et j'en profite pour leur faire un coucou. Je suis dirigeant d'une association sportive, peut être pour essayer inconsciemment de recréer une ambiance similaire, mais c'est très difficile car il y a beaucoup trop d'individualités et il manque ce lien qu'est la soumarinade. Je pense souvent aux 10 victimes de l'Emeraude (j'avais navigué sur d'autres sous-marins avec certains d'entre eux). Il n'y a que des sous-mariniers qui peuvent s'imaginer ce que c'est que de rester dans le noir et l'humidité à bord d'un sous-marin en plongée (comme cela se produisait au cours d'exercices de sécurité)et donc d'imaginer les dernières heures horribles des marins du Koursk, dans une obscurité qui ne peut être plus compléte. J'ai un regret toutefois, c'est que la Marine ne nous rende pas plus fier d'être sous-marinier pendant notre période d'activité et que ce ne soit qu'après, dans le civil, que l'on s'appercoive que tout le monde n'est pas sous-marinier, que c'est un corps d'élite et un millieu fabuleux avec des gens (pas tous) merveilleux. Bravo pour ce site qui met en valeur les tristes héros de ces tragédies et bravo pour ce site qui relie des sous-mariniers entre eux. C'est une utilisation très intelligente d'Internet. Encore bravo

Christophe Agnus- cagnus@francenet.fr
08-05-2001 01:27:11
Ce site est bien sûr très émouvant pour moi, dont le père a disparu avec la Minerve (Lieutenant de Vaisseau Jean-Marie Agnus). J'y retrouve des documents, que ma famille avait elle aussi conservés, et des témoignages de personnes que je connais (dont les enfants d'autres officiers, que j'ai aussi connu enfant). Mais je voulais apporter une information: j'ai, à trois reprises, demandé l'ouverture du dossier Minerve, couvert par le secret défense. J'ai essuyé trois refus. La troisième fois, j'ai été invité à déjeuner par l'Amiral Orsini, alors chef des forces stratégiques sous-marines. J'ai été reçu par une brochette d'officiers supérieurs et d'amiraux me disant en substance: "ne cherchez pas à savoir: il n'y a rien à savoir, le dossier est vide". Ma réaction, naturelle, était de dire: "si le dossier est vide, cela ne doit pas être une grande violation d'un secret défense de le montrer... ". La réponse était toujours: "Non, nous ne montrerons pas, mais il est vide." J'ai dû mal à suivre la logique. Même des années après. Aujourd'hui, j'attends qu'un jour, ce dossier soit ouvert. Car je souhaite vivement, un jour, connaître la vérité. Et j'ai le sentiment que la Marine, elle, la connaît. Si quelqu'un peut m'aider, qu'il n'hésite pas à me contacter.

BAUDINET - jean-pierre.baudinet@wanadoo.fr
07-05-2001 18:47:44
Bravo et merci de tous ces souvenirs. La disparition de la Minerve et de l'Euridyce n'ont pu m'empêcher de rejoindre la grande famille des sous-mariniers et après 16 ans sur tous types de SM (Aréthuse, Daphnée, Narval, Agosta, SNA)j'ai posé le sac à terre. Mais c'est toujours avec émotion et plaisir que je retrouve les anciens camarades de ces années là. Merci à vous de perpétuer la mémoire de nos camarades et de créer un lien entre sous-mariniers. J'ai retrouvé à la lecture du livre d'or le nom de collègues et des foules de souvenirs me sont revenus en mémoire.

CROCE- frederic.croce@worldonline.fr
08-04-2001 22:31:20
a present a la retraite 1° embarquement sur la sirene en 1952 puis sur le dauphin en 1957 a cherbourg embarque egalement sur er le brestois et sur ed le labourdonnais et enfin la 31f et 23s a saint mandrier un salut amical aux actifs et retraites de la marine en general mes plus particulierement aux sous-mariniers mes amis cordialement

billon patrick-
06-04-2001 12:02:34
ancien sous marinier a bord de l' Emeraude je salut tous les sous-mariniers en activites et ceux a la retraite je pense souvent au dix personnes disparu sur mon bateau en 1994 et malheureusement je prie aussi pour les victimes de tous les accidents survenus en mer

Denis Gadonnet- gadonnet@club-internet.fr
26-03-2001 03:04:27
Fellicitations et merci pour la qualité de ce site. Ces images et ces témoignages sont trés émouvants. Continuez à maintenir la mémoire. Denis Gadonnet, fils du command en second de la Minerve.

NABET- pascal.nabet@9online.fr
24-03-2001 11:01:15
Après l'émotion, la vérité! rendez-vous en 2018! P.N.

jean Jalouneix- naej77@club-internet.fr
28-02-2001 15:36:00
Je découvre ce jour même votre site et j'ai des difficultés à retenir mes larmes.........
Quelle coincidence.. ces jours derniers ( c'est trés récent le 26 janvier plus exactement ) tout à fait par hasard j'ai découvert le site de l'AGAASM et je me suis empressé d'adresser un e.mail dont voici le texte :
Je suis un vieux sous-marinier des années 54/60 (mon insigne porte le n°2479) L'Africaine - Le Bouan (ancien U-boot) - le marsouin..
J'ai quitté la Marine en 1960 mais je n'ai jamais oublié ces années là . J'ai conservé précieusement une trace de cette époque ( insignes..photos.) et la disparition de la minerve et de l'Euridyce m'a particulièrement meurtri car bon nombre de mes copains qui eux étaient restés dans la marine ont ce jour là fait leur dernière plongée..
Le web permet aujourd'hui de belles choses et je crois qu'en leur mémoire un site leur est du...C'est donc bien volontier que je peux colaborer à sa construction en vous proposant des photos d'archives personnelles de plus de 40 ans. Certains malheureusement ne sont plus de ce monde mais que de joie pour moi si par ce biais je pouvais retrouver ceux qui ont été mes copains de cette époque, qui était aussi celle de ma jeunesse...
J'ignorais alors que ce voeux allait aussi vite être exhausé . Merci...merci de tout mon coeur pour eux..pour leur famille vers lesquelles va toute ma sympathie . Dans un monde devenu complétement fou ou depuis longtemps je croyais à tout jamais disparues bon nombre de valeurs, c'est avec beaucoup de respect que j'accueille une telle initiative et les mots ne sont pas assez forts pour saluer ces témoignages émouvants, puis-ce ceux qui nous ont quittés décripter ces messages depuis l'au-delà. Quartier-Maître Electricien (crab fusible comme on disait à l'époque) embarqué à bord de l'africaine puis du Bouan (S 612 un ancien U-boot) comme tous les autres sous-mariniers j'aurais bien pû figurer sur la liste des disparus d'autant que les avaries étaient nombreuses à bord du Bouan. Combien de fois le silence s'est-il fait , les yeux rivés sur le manométre d'immersion qui ne décollait pas...sur l'eau embarquée par le "schnorkel".........nos ingénieurs avaient modifié le système de fermeture du clapet, trouvant que le systéme d'origine était obsolescent parce que trop simple ( les allemands avaient pourtant fait toute la guerre avec cet équipement) et l'avait remplacé par une commande électro-pneumatique...........qui ne fonctionnait pas.
Il serait imprudent d'attribuer le nauvrage de la "Minerve" et de "l'Euridyce" à ce genre d'avarie mais personnellement je ne l'exclue pas et je ne suis pas le seul..........
Une petite pensée pour les sous-mariniers de la dernière guerre mondiale..........28728 hommes d'équipage ont trouvé la mort selon le service historique.
Une ombre cependant........malgré un nombre impressionnant de témoignages.....aucun ne revendique avoir navigé à bord de l'africaine ou du Bouan ! !

de RUDNICKI Jean Joël- jean-jo.de.rudnicki@club-internet.fr
24-02-2001 14:34:13
Cher ami Votre site m'a fait monter les larmes aux yeux car à l'époque j'étais QM2 missilier sur le sous-marin ARIANE qui était commandé par le Lieutenant de Vaisseau FROGET.
L'indicatif radio de la MINERVE était MIKE ROMEO et celui de L'ARIANE YANKEE NOVEMBER. J'entends encore Louis Vuillaud notre radio qui inlasablement appelait. J'étais au GCO2 et Sonar et nouis avions eu un echo trés probable dans notre secteur de patrouille.
Une anecdocte : aprés le premier jour de recherches, nous sommes rentré à TOULON pour nous ravitailler et appareiller tôt le matin. Il était environ 23h00, le Vieux nous a aligné sur le qaui et nous a dit qu'il y avait peu d'espoir. Nos yeux se sont embrumés mais nous avions cette foi de l'équipage mais nos amis disparus étaient déjà dans nos mémoires.
Depuis ils sont toujours dans mon coeur comme ceux de l'EURYDICE , de la GALATEE et tous les sous-mariniers de l'époque ont été profondément marqués par ces drames. Je me souviens également sur la place du rapport de la 1ère Escadrille, nous étions par équipage et le Général de GAULLE parlait de notre métier, de notre volontariat. Tous nous étions secoués dans ce matin froid et bouleversés de voir ces familles brisées. Madame Yvonne de GAULLE, admirable était au milieu de ces femmes et enfants avec beaucoup de simplicité. Alors je me souviens d'un parent qui aprés le départ du Général sur l'EURYDICE, m'a demandé de lui montrer ou son fils était mort. J'étais affolé et bouleversé car à 18 ans qu'elle notion avons nous de la mort. Alors il est venu à bord de mon sous-marin et trés digne et courageux il m'a embrassé. Jamais je n'oublierai son visage, sa détresse.
J'ai fais 5 ans dans les sous-marins de 1967 à 1972, période difficile mais j'ai tellement appris que je crois qu'il est impossible de ne pas se souvenir. Je rends hommage à votre Papa pour ce site digne et émouvant. Je vous félicite pour sa conception et vous demande de le maintenir afin que ce monument WEB en la mémoire de nos camarades perdure et explique en 2018 les vraies raisons des nauffrages des 800t. Guerre économique ? Erreur de conception ? Guerre froide ? En vous remerciant, avec toutes mes amitiés
Trés cordialement QM1 Miss. Jean Joël de RUDNICKI
(Diane,Ariane,(Aréthuse,Amazone en subsistance) et Junon)

veyrenc sandy- steevyoart@net-up.com
19-02-2001 21:25:35
BRAVO MILLE FOIS POUR CE CITE. Je suis Sandy VEYRENC,fille de VEYRENC JEAN CLAUDE sous marinier sur la MINERVE DE 1964 a 1967 puis sur l'AMAZONE, mon pere a la recherche de camarades de cette epoque,il aimerait avoir des nouvelles de:DOUSSELIN BOLTZ Daniel POPOF LOOSDRECK Gerard CASPARI et tous les autres??? ET BIEN SUR UN SIGNE A TOUTES LES FAMILLES.A bientot je l'espere car c'est une chose tres importante pour lui. MATRICULE/QM.TIM

Sobaga Jean-Pierre- jpso@wanadoo.fr
11-02-2001 19:52:36
Le site tragédie de la Minerve et aussi de l'Euridyce est admirable ,car il rapelle à tous cette époque glorieuse de nos 800t ,nous étions fiers d'y êtreembarqués.Ancien de la Créole ,de l'Astrée j'ai connu nombre d'incident collision avec l'un et explosion avec l'autre .Sur l'Ariane une petite touche de fond à 130m . Et l'on n'énumère pas ce que l'on appelai les fuites étanches.

t2frx- t2frx@t2frx.com
09-02-2001 19:56:19
Superbe de simplicité et de dignité. J'étais à Brest, je n'étais pas bien grand, mais votre site m'a pris aux tripes, m'a rappelé ces soirées, ces journées passées à attendre que le haut-parleur de la radio annonce une bonne nouvelle... la solidarité !

Pierron Bertrand- bertrand_Pierron@netdev.fr
09-02-2001 14:34:20
Superbe site qui enchanera tous les amateurs de sous marin et d'histoire en général Super continuez !! Bertrand

Louis Canac - Claude Canac- lcanac@teleline.es
http://www.dgse.org
06-02-2001 18:12:37
Encore toutes nos félicitations pour ce site superbe, actualisé, mis à jour. Sacré travail ! Bravo au webmaster.

veillault- louis.veillault@wanadoo.fr
29-01-2001 16:50:40
c'est avec beaucoup d'emotion que j'ai decouvert le site de la minerve etant ancien sous-marinier entre 1966 et 1971 j'ai navigue sue l'ARIANE pendant trois ans et le reste du temps sur la FLORE en temps que radio bravo pour votre site que de souvenirs !!!!!!

perrin- rwojtalik.hotmail.com
28-01-2001 22:30:21
Félicitation pour le site Je dois dire qu'il y a quelques mois suite à la perte du sous marin russe, j'ai été assez choquée et de ce fait j'ai composé un texte à chanter en son hommage et en l'hommage de tous les marins. Ce site renforce mon idée quand à mon inspiration et mon "engagement" indirect(je suis petite fille de marin) pour ouvrir les yeux aux gens et surtout les informer un minimum. Bonne continuation dans vos démarches V.PERRIN

Astralis- Lutte@
27-01-2001 11:18:49
Saint Mandrier, vendredi 29 fevrier 1999.
U vert, U Cycle, vibrement divin des mers virides...
Rimbaud, tu fus cette année la clef de mon système.
U, Uranie, muse de ma boucle ferreuse, cadenas fracassé qu'aida l'aimantation, ce jour où, Christ, tu aimas mes vapeurs nauséabondes.
U, utilité des inductions létales, des rémanences éidétiques.
U, utilité de l'ordonnancement magnétique, le soir de couchants verdoyants, boîte noire de l'espace-temps.
U serré, vortex, tourbillons phénoméniques, gouffres de la vibratoire exquise, et sombre.
U, comme usure. Souffrance des deserts tartaresques, appel des vocations anarchiques, coeur tendre désirant la destruction des puits de mine.
U, comme usurpation. Tornades métaneuses, Cyclones aux billes tueuses, à la densité souple et indigeste, brèches aux pressions torpides. Flottaisons blêmes d'un entre-deux -eaux où périssent les Eurydices aux menstruations abyssales, les Sciences devenues guerres -saignement atomisé- dans cet enfer des siècles que dédaigne un Orphée qui ne se retourne plus, ruminant l'injure de toute compassion.
U, comme Uranus, pensées sombres du fond des guérites sales, vindicatif essaim des heures tardives, conseil du haut suicide, siège de l'inconscient qui se révolte sous l'arche trempée des pluies nocturnes, jusqu'à l'aube des serpillières et des balaies de crasse, des courriers sans raison, des humiliations pornographiques. Ce grillage qui ne fut jamais percé, ces barbelés rouillés, moi et ma lampe. Quelles pierreries jetés à l'eau, comme une meule hurlante ? Quelle teinte pour la radiation figurée des adaptations homochromes ? Quelles machines déprécieuses, quel cigare gémmifère sombrant au fond des cales nocturnes, sans plus jamais apercevoir les rutilations du jour, abandonnant l'éclat de leurs facettes colorées au pinceau uniphallique des Thoms, ô suprèmes saint Georges ! allongés en proue des conques sous-marines, - à cette seule surface adamantine noire, grand juge des séries rocambolesques et stupides ? Naufrage d'une améthyste, d'un rubis, d'une émeraude ? J'ai attendu durant un ans l'instant fatal des germinations nouvelles, phytoplanctoniques, sous l'effet des colonnes d'eau immenses que me jetaient, comme des crachats toxiques, les deux dents tranchantes d'un vieux cap abandonné. Et moi, j'eus idée de la réponse, sans randomisation mais chose certaine : vous avez voulu me faire souffrir, vous souffrirez.

SeaWolf- sousmarin@chez.com
26-01-2001 14:09:36
Que dire ? émouvant, merveilleux, passionnant ? Webmaster moi-même je m'incline devant un site d'une telle qualité. Votre papa, qui vous regarde, doit être fier de vous. Continuez comme cela. SeaWolf.

 

< Page Précédente

Page Suivante >

 

www.000webhost.com